Comment retrouver l'inspiration et la créativité d'entreprendre ?

Dernière mise à jour : 16 mai


Que votre esprit foisonne d’idées à ne plus savoir quoi en faire, ou bien à l’inverse que vous ayez atteint les stades de la saturation, ou du blocage, vous trouverez dans cet article quelques conseils qui, nous l’espérons, vous seront très utiles pour vos projets. Vous l'aurez compris, le thème est : L'inspiration et la créativité !


Tout d’abord, permettez-moi de redéfinir brièvement ce que sont l’inspiration et la créativité.


L’inspiration tout d’abord :

Notre bon vieux Larousse nous en donne plusieurs définitions :

  1. Phase de la respiration pendant laquelle l'air atmosphérique, riche en oxygène, pénètre dans les poumons.

  2. Mouvement intérieur, impulsion qui porte à faire, à suggérer ou à conseiller quelque action : Suivre son inspiration. Synonyme : intuition

  3. Enthousiasme, souffle créateur qui anime l'écrivain, l'artiste, le chercheur : Chercher l'inspiration.

Même si nous pourrions parler des 3, et d’ailleurs nous verrons si nous les abordons, nous allons nous concentrer sur les définitions 2 et 3 ! Puisque notre inspiration vient de notre intuition, ou en tout cas elle peut être suggérée, et que cela anime notre pouvoir créateur ! (qui induira notre deuxième définition et me permet de faire la transition sur la définition de la Créativité).


La créativité :

Notre bon vieux Larousse nous dit :

  1. Capacité, faculté d'invention, d'imagination ; pouvoir créateur.

  2. Aspect de la compétence linguistique représentant l'aptitude de tout sujet parlant une langue à comprendre et à émettre un nombre indéfini de phrases qu'il n'a jamais entendues auparavant et dont les règles (en nombre fini) d'une grammaire générative sont censées rendre compte.

Ok, on va se fier à la définition 1 pour celle-ci, nous pouvoir créateur ! J’aime beaucoup cette idée !


Alors concrètement, comment lier notre inspiration à notre créativité et comment être plus créatif à l’aide de notre inspiration/intuition ?

On vous dit tout dans cet article, tiré de notre épisode de Podcast, et bien plus, avec même quelques conseils de mise en oeuvre...


Conseil n° 1 : “Connais-toi toi-même”


La maxime de Socrate prend tout son sens ici. Puisqu'il s'agit de VOTRE réalisation, de VOTRE inspiration, de VOTRE créativité, il serait bon de savoir avant de débuter, quand, où et comment vous mettre dans les meilleures conditions pour travailler.

Certain(e)s sont du soir, d'autres du matin ; certain(e)s ont besoin d'un environnement calme, quand d'autres préfèrent être stimulé(e)s par de la musique, etc.


Nous devons tous faire avec notre caractère, notre état du jour, nos habitudes : cela passe par apprendre à nous connaître, l’étape d’introspection afin d’identifier ce qui nous convient au mieux. Votre productivité sera donc renforcée une fois que vous aurez pris connaissance de vos préférences de travail. Mais pas seulement !

Il s’agit aussi de trouver votre rythme, autant personnel que professionnel. Surtout lorsque l’on est entrepreneur, cette frontière (et nous en avons déjà parlé dans les précédents épisodes du Podcast, dans notre Moon Nouvelle, dans nos articles de blog...) est très mince, voir parfois inexistante, et c’est là que peut venir le piège !

Plus vous serez dans de bonnes dispositions dans votre vie personnelle, plus les meilleures conditions seront réunies pour votre quotidien professionnel.

Vous l'aurez compris, préparer à l'avance votre emploi du temps et votre environnement de travail s'avérera être une étape essentielle pour vous décharger mentalement de tout ce qu’il y a autour et vous permettre de réaliser pleinement vos projets, vous ouvrir à votre intuition, et créer en conscience.



Conseil n° 2 : Rester soi-même


Vous êtes un être unique. EXTRAORDINAIRE. Votre réalisation sera donc unique. EXTRAORDINAIRE, forcément !

Inutile d'aller copier-coller ce que vous avez vu ou lu ailleurs ; d'autant que votre public ne demande rien d'autre que de l'authenticité. Et puis, votre œuvre exige elle-aussi de la sincérité, ne vous mentez pas à vous-même.

Rappelez-vous : vous vous êtes fixé un but à atteindre, alors c'est le moment de vous dépasser…

Donc, faites le nécessaire (s'il vous plaît) pour accepter une bonne fois pour toute que, vous aussi, vous êtes capable du meilleur.


C’est un long chemin qui vous attend pour trouver la force d’accepter vos qualités, vos compétences, croire en vous, avoir confiance en ce que vous faites, mais je suis sure que vous allez y arriver (je vous dis ça mais je suis la première à qui on dit d’avoir plus confiance en moi, de croire en moi, etc.).

Notamment, la petite anecdote de ce conseil, vous allez voir à quel point c’est paradoxal pour moi de vous parler de ça :

Lors de la fin de ma formation de Yin Yoga en novembre 2021, nous avons vu ce que l’on appelle les blessures de l’âme, et dans celles-ci on parle aussi de l’accomplissement personnel pour toucher à son bonheur intérieur, à sa propre définition du bonheur. Et le premier pas pour toucher et aller vers cet accomplissement, c’est l’Estime de soi. Ma bien aimée et bienveillante formatrice, Héloïse, m’a tout de suite regardée en donnant cette première étape et en me disant “voilà Alexane, le point de départ, et tu n’es pas la seule, mais croire en soi, en ses capacités, avoir confiance en soi, c’est primordial pour la suite de ton chemin, pour être bien avec toi et avec les autres par la suite.”


Vous l’aurez compris : le cordonnier le plus mal chaussé comme on dit !

Mais ces mots ont résonné et vibré en moi, et depuis, je sais par quoi je dois commencer pour me sentir pleinement présente à ce que je vis. Je dois penser à moi, voir en moi le potentiel, et y croire, et cela me guidera vers l’épanouissement et tout ce qui en découle, comme trouver l’inspiration, développer et créer !


Tout ceci réside en vous, et c'est à vous de le faire éclore. Personne ne le fera à votre place, n'est-ce pas ?! Lancez-vous, les regrets n'ont qu'à bien se tenir !



Conseil n°3 : Gardez votre âme d’enfant !


Comme le dit si bien Frédéric Mazzella dans son livre, Mission BlablaCar Les coulisses de la création d’un phénomène, “Un entrepreneur combine un regard d’enfant avec une rationalité d’adulte.”

Comme les enfants, autorisons-nous cette insouciance qui nous guidera vers de beaux projets. N’ayons pas peur des sanctions, et passons à l’action, parce que “Au pire... Quoi ?” Rien en fait.

Personne ne va vous gronder, personne ne doit vous juger, c’est votre idée, votre projet, votre envie, alors faites-le, mettez le en place. Les regrets ne vous attireront rien de bon.

Posez-vous la question : que font les enfants ? Ils s’amusent, ils chantent sous la douche, ils jouent, ils se promènent, ils font de la musique avec n’importe quoi, ils transforment un bâton en épée, ils cuisinent des repas imaginaires pour leurs doudous...Tant de choses qui leur permettent de développer leur créativité, à l’aide d’inspirations qu’ils trouvent en regardant le monde autour d’eux, en le re-découvrant à chaque seconde.


Re-découvrir le monde se fait à tout âge et à toutes les étapes de notre vie, alors prenez le temps de retrouver cet enfant intérieur que vous avez en vous et qui meurt d’envie de s’exprimer !

Nous avons une surprise pour vous qui arrive dans un autre conseil de cet article à ce sujet !

Conseil n°4 : S’abreuver de tout ce qui peut nous aider à trouver l’inspiration


Livres, vidéos, Podcasts, formations... Apprendre continuellement, chercher des solutions, faire travailler et exercer son cerveau, sa mémoire...


L’inspiration viendra de ce que vous vivez, voyez, entendez, lisez au quotidien. Ayez toujours quelque chose pour noter les idées qui vous viennent en pleine journée. Cela peut être un carnet, une note dans votre téléphone, une application dédiée... (personnellement, comme nous utilisons Notion, dès que j’ai une idée, je la note dessus, pour la développer plus tard si besoin, c’est mon mode d’organisation pour élaborer mes projets et mes idées).


Lorsque j’ai une idée mais pas l’envie de la développer tout de suite, je sais qu’en la notant, je ne l’oublierai pas et au moins, lorsque je reviendrai dessus, je pourrai m’exprimer sur le sujet. Et souvent, c’est le cas, je reviens sur la carte que j’ai créé sur Notion, et j’écris, je fais un visuel, je prends des notes. Comme ce que je suis en train de faire là en écrivant cet article, ou lorsque j'ai rédigé le script de l'épisode de Podcast.


Parfois même ses idées me viennent en promenant mon chien, souvent d’ailleurs ! Essayer de vous rappeler des moments où votre cerveau a été en ébullition et a reçu le plus d’idées, vous verrez que souvent cela a été possible lorsque vous étiez dans un bon environnement, en train de faire une activité qui vous plait, vous permet de lâcher prise sur tout votre quotidien et tout ce qui peut potentiellement vous contrarier, et que justement, il s’agissait d’un moment de plein potentiel !


Et vous, quel est votre outil pour noter vos idées/envies ? Et quand vous viennent vos meilleures inspirations créatives ?

Conseil n°5 : Sans organisation, la créativité ne peut s’exprimer


En effet, si vous êtes constamment submergé, c’est sur que ça ne peut pas fonctionner.


Vous pensez tout le temps à miles choses en même temps (ça encore, c’est possible), mais vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne voyez pas ce que vous pouvez créer de plus, vous ne vous ouvrez plus au reste.


J’en parle car ça a été mon cas, un peu après la création de Com on the Moon, j’étais tellement submergée, que je ne voyais que ce que j’avais à faire, je n’avais pas pris le temps de lire un livre depuis... je ne sais même plus combien de temps. Je n’avais pas pris le temps de faire une séance de yoga pour MOI depuis un long moment aussi. Puis la période s’est apaisée, ou en tout cas j’ai tout fait pour trouver un rythme et une organisation fonctionnelle, afin de pouvoir retrouver cette créativité qui me caractérisait et que j’avais besoin de revoir fleurir !


Que s’est-il passé ?

Une fois que nous avons mis en place la bonne organisation pour Com on the Moon, anticipé ce qui devait l’être, et tout préparé, mon cerveau et mon mental se sont automatiquement sentis plus libre, ce qui m’a permis d’à nouveau me concentrer sur ma progression : m’inscrire à une formation, acheter des livres et en dévorer quelques uns avant de prendre mon rythme et trouver des temps dédiés dans ma journée pour me poser, penser à moi... Et je vous assure, lire ouvre véritablement votre inspiration, votre créativité, essayez !


En bref, lorsque vous vous sentez totalement submergé par votre quotidien, c’est certain qu’il est plus difficile d’activer votre créativité et inspiration, vu que votre mental occupe toutes vos préoccupations.

L’idée est de prendre le temps de se poser les bonnes questions “Qu’est ce qui fonctionne pour moi ?” “Comment j’ai envie que mon entreprise évolue ?” “Quels sont mes besoins en tant qu’humain pour me sentir mieux au quotidien et dans mon activité ?” etc.


Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous allez pouvoir chercher un mode d’organisation qui vous convient, il va falloir l’expérimenter, le tester, cela prendra plus ou moins de temps, surtout si vous avez une équipe qui doit aussi s’adapter.


Et une fois seulement après avoir bien mis en place cette organisation, vous entrerez dans une phase plus détendue, où vous pourrez mieux anticiper le nécessaire, le “vital” pour votre entreprise, et c’est là que la créativité pourra à nouveau s’exprimer !


Conseil n° 6 : Réaliser une carte mentale de ses idées


Au début de tout projet, nous avons tendance à foisonner d'idées, avant même d'avoir commencé, le départ et l'arrivée sont les deux faces d'une même pièce. Le projet de départ peut donner naissance à deux projets distincts – une aubaine pour les créateurs que nous sommes !

En fait, les pensées ne se succèdent pas les unes aux autres. Nos pensées s'articulent les unes les autres ; à partir d’un thème nous construisons instinctivement un schéma d’idées : d'où l'intérêt de la carte mentale afin de ne pas s'éparpiller, ou même de tout perdre.


Dans votre carnet, sur un post-it, sur un bout de papier qui ne vous quitte jamais, notez vos idées avant de les oublier, puis de le regretter. La carte mentale de vos idées peut être réalisée seul(e) ou en équipe.

Il existe également des logiciels pour générer des cartes mentales et mieux visualiser le fils de vos idées, comme Miro, ou encore Canva, Notion...


Nous en avons déjà parlé dans le conseil n°4, mais le fait d’écrire ce qui vous vient, vous permettra de décharger votre mental et de visualiser ce qui est réalisable.


En effet, certaines personnes sont plutôt cérébrales, d’autres ont besoin de visualiser pour mieux imprégner et comprendre. Il vous reste à trouver la méthode qui vous convient !


Conseil n° 7 : Prendre le temps de faire un MoonBreak


Inspirez-vous de ce qui vous entoure, la nature, les personnes que vous côtoyez, le dernier fou rire qui vous a marqué, ou encore ce rayon de soleil que vous êtes le premier ou la première à percevoir. Ceci vous sera indispensable lorsque vous retomberez au niveau zéro de votre inspiration...

Car, oui, l'inspiration peut parfois vous fuir. Elle n’est pas forcément inée et immédiate pour tous. Certains d’entres nous y sont un peu plus propice.


J’écoutais un podcast sur l’astrologie (et oui, vous commencez à savoir que ce sujet me tient à coeur), le Podcast Stellar animé par Jenny Finkelstein et Chloé Zeitoun by NRJ, les épisodes où elles décryptent les signes du zodiaque, c’est très intéressant de voir que chaque signe a ces particularité.

Par exemple, je suis Cancer, et ce signe est guidé par la Lune, planète des émotions, reliée à la mère. Donc, en général, les personnes portant ce signe sont protectrices et émotives, mais elles sont aussi très liées à leur intuition, ce qui permet d’exprimer une grande créativité !

Bref, ce n’est pas pour me lancer des fleurs car si vous connaissez ce podcast, les cancer ont aussi leurs travers, comme tous les signes d’ailleurs !

Et ce qui est encore plus intéressant et à savoir, c’est que chacun d’entre nous avons une carte du ciel différente, de par notre date de naissance, lieu, heure, etc. qui fait que nous sommes uniques.

Donc ces généralités sur les signes du zodiaque fonctionnent bien-sur, mais vous allez plus ou moins vous y retrouver en fonction du placement des autres signes dans les différentes maisons (mais je vous en parlerai plus en détail dans d’autres épisodes si cela vous intéresse, n’hésitez pas à nous le dire en nous laissant des commentaires, mails, ou MP sur nos réseaux sociaux !)


Donc voilà, chacun d’entre nous est différent et unique, chacun a une manière unique de s’exprimer, de créer, de se réaliser ! C’est pour cela que parfois, c’est ok de faire une pause sur ce qu’on nous dit de faire, sur ce que la société nous inculque, se poser la question “Suis-je d’accord avec ça ? Ai-je envie de ça ?” etc. pour être totalement aligné avec vous !

C'est alors, le bon moment de prendre une pause, de décrocher un peu afin de revenir rempli de confiance dans la suite de votre ouvrage. Flânez quelques instants et l'inspiration reviendra d'elle-même comme si elle ne vous avait jamais quittée.

Par exemple, posez vous quelques instants pour méditer, prendre le temps pour vous avec un épisode #MoonBreak de notre Podcast, vous retrouverez le premier épisode “Lâcher prise et vivre l’instant présent” ici à tout moment et sur toutes les plateformes d’écoute, il n’attend plus que vous pour s’exprimer et affirmer tout votre potentiel.


Nous avons d’ailleurs créé un 2ème épisode Moon Break, spécial pour développer votre inspiration et votre créativité, c’est la surprise de cet article, de l'épisode de Podcast, Re-connexion à l’enfant intérieur pour exprimer sa créativité, faire ressortir votre insouciance et créer à votre rythme ! Il est à écouter juste ici !




Conseil n° 8 : Être audacieux


Ce huitième conseil s'adresse à tous, mais en particuliers aux personnes timides, introvertis : essayons de sortir doucement mais surement de notre zone de confort !


Non seulement parce que vous vous rendrez compte que c'est un plaisir de partager, et que ce plaisir est très souvent lui aussi partagé, mais encore parce qu'on s'étonne toujours lorsque l'on tente de nouvelles choses... Lao-Tseu, le maître à penser du taoïsme, ne disait-il pas « un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas » ?

En sortant de vos barrières mentales, vous deviendrez véritablement créatif : nous sommes tous capables d'imaginer, de produire de la nouveauté, encore faut-il y croire soi-même. C'est en prenant des risques que vous vous persuaderez de toucher juste ! Et vous toucherez juste !


L’audace ne signifie pas forcément aller frapper à toutes les portes pour dire “je suis là”, non, ça ça ne vous aidera pas à être plus créatif, on est d’accord !

Mais s’ouvrir aux autres, au monde qui nous entoure, à de nouvelles activités qui, au premier abord, ne semblaient pas nous plaire, est déjà une belle ouverture d’esprit qui vous permettra, une nouvelle fois, de sortir de votre mental et vos schémas de pensées, et vous stimulera !

Essayez dans un premier temps de juste oser faire ce que vous vous privez de faire au quotidien.

Par exemple, ce moment où vous sentez que vous avez trop enfuit de colère en vous et que vous la gardez encore et encore, au bout d’un moment, vous serez obligés de la faire sortir, “mais non c’est bon, je peux la garder pour moi et la contrôler”, vous pouvez peut être, mais je vous assure que ça n’est pas bon, ni pour vous ni pour vos proches. Sortez en pleine nature, à un endroit où personne ne peut vous voir ou vous entendre, et osez crier de toutes vos forces pour faire sortir ce qui doit sortir ! Alors ça va mieux ? Je suis sure qu’un poids est déjà sorti !


Etre audacieux, c’est faire sortir ce que vous avez en vous, l’ouvrir aux autres, au monde, c’est s’affirmer, prendre confiance, se faire confiance, suivre son intuition lorsqu’elle vous dit “Allez vazy c’est une super idée, un beau projet !”, s’écouter tout simplement !


Conseil n° 9 : L'inspiration vient-elle d'ailleurs ?